The photos presented on this site are not free of rights and therefore cannot be used.
For more information, please contact the authors.
Les photos ne sont pas libres de droits. Pour contacter les auteurs :
nathalie.santa.maria@oiseaux.net


La Réserve Forestière de Songoro Mbili et ses merveilles


Après le lac Kariani et ses Crabiers blancs du soir super mal explosés, nous prenons la route de Combani le lendemain pour y retrouver nos chers Drongos de Mayotte. Nous avons fait jusque là de nombreuses nouvelles espèces, mais nos danseurs amoureux nous manquent ! Cette année nous faisons les faignants, nous traversons le territoire des Drongos de Mayotte en voiture. On a tout gagné car la route... mais la route ? Ah oui, il n'y a plus de route. À la place une piste bien, comment dire ? pourrie !!! 
Au moins on roule doucement. On commence à pénétrer dans une forêt primaire, boisée à souhait pour les drongos. On décide de stopper la voiture là et pas ailleurs. À droite pas de drongos, mais à gauche, JC voit une masse sombre nous observant : un rapace ? une chouette ? Oui ! Comme si elle nous attendait, une Chouette effraie est posée sur sa branche et observe.

Effraie des clochers - Tyto alba


Il ne s'agit pas d'une sous-espèce présente sur Mayotte mais bien de la race nominale Tyto alba. 









Nos observateurs aussi discrets que possible sont partout. La forêt nous surveille, nous, étrangers de ce merveilleux monde.

Epervier de Frances - Accipiter francesiae brutus
La sous espèce brutus est endémique de Mayotte.




Bon cette année chez les Drongos de Mayotte, pas de danses de l'amour et peu d'individus. En fait nous avons noté plusieurs Martins tristes sur leur territoire ce qui n'est pas forcément une bonne nouvelle. Et le couple qui vivait au gite a vu disparaître son arbre pour faire un jardin botanique des plus ridicules.... On croise quand même deux trois individus.

Drongo de Mayotte - Dicrurus waldenii
Le Drongo de Mayotte est endémique de l'île.