The photos presented on this site are not free of rights and therefore cannot be used.
For more information, please contact the authors.
Les photos ne sont pas libres de droits. Pour contacter les auteurs :
nathalie.santa.maria@oiseaux.net


Corythornis vintsioides (johannae?), la flêche bleue de Mayotte.




Après la sieste des chevaliers, je tombe nez à nez avec Corythornis vintsioides, le Martin pêcheur Vintsi. Après deux trois photos dont peu ressortent bien par l'ombre des Badamiers, celui-ci s'envole et se pose dans la mangrove juste derrière nous. Mais avant toutes autres photos, voici le Chevalier guignette d'hier sous son rocher que peu de monde a trouvé ;-)



Martin pêcheur vintsi
Corythornis vintsioides, Malagsy kingfisher

Lire sa fiche Oiseaux.net






Je m'approche et respecte une distance de sécurité que je sais bien moins grande qu'en métropole avec notre Martin pêcheur d'Europe. Je fais attention aussi à l'eau car nous sommes en marée montante. Je ne vous fais pas le jeu du "où est Martin" comme hier avec le chevalier ;-). "Notre" Martin se trouve dans le rond rouge.



Petit clin d’œil à Pascale : à Mayotte si tu peux éviter les jambes de pantalons dans les endroits sans moustique, fais-le. C'est insoutenable avec la chaleur et l'humidité surtout quand tu dois t'accroupir ou ramper sans cesse lol.


"Corythornis vintsioides vintsioides vit à Madagascar, ses parties bleues sont violacées. Corythornis v. johannae vit sur l'archipel des Comores, ses parties bleues sont plus pâles et plus vertes que chez la race type" (oiseaux.net). Mayotte faisant partie de l'archipel des Comores, nous ne savons pas s'il s'agit ici de la race type ou de la sous-espèce johannae.



À voir la longueur du bec de l'oiseau, on se dit qu'il aurait pu être classé parmi les martins chasseurs d'Afrique,
mais génétiquement c'est bien un Martin pêcheur. 



La longue plume bleu turquoise de sa huppe tombant derrière la calotte, quasi invisible en temps ordinaire, se voit ici à merveille. 





Ici des reflets violacés pourraient faire penser à la race type Corythornis vintsioides vintsioides



Si ce n'est de belles pauses, nous n'avons pas eu l'attaque que nous avons attendue une bonne demi heure accroupis. 


Photos JC et Nath