The photos presented on this site are not free of rights and therefore cannot be used.
For more information, please contact the authors.
Les photos ne sont pas libres de droits. Pour contacter les auteurs :
nathalie.santa.maria@oiseaux.net


Épervier de Frances (Accipiter francesiae ssp brutus), femelle



Nous sommes toujours à la recherche de fientes du Faucon pèlerin, mais cette fois sur un autre versant du Mont Choungui. Il n'y a toujours rien. Aucun mouvement non plus même après les cris d'appel brillamment émis par Alexandre ;-) Mais juste derrière nous, on nous observe. Une femelle en poste d'affut sur une branche et en aucun cas effarouchée.


Épervier de Frances
Accipiter francesiae ssp brutus, Frances's Sparrowhawk

"Il est considéré comme sous-espèce de celui de Madagascar, mais mériterait le statut d'espèce à part entière. Il s’adapte heureusement à la dégradation des boisements et à la forte pression humaine qui caractérisent cette île et reste visible dans tous les milieux plus ou moins boisés, y compris les zones cultivées. Son caractère peut farouche traduit le fait qu'il ne doit guère être persécuté par la population. C'est plutôt rare dans les pays français d'outre-mer..." Rapaces de France, hors série 2013

Le dimorphisme sexuel peu marqué (légère différence de couleur), les cris originaux et une écologie particulière, sont autant de critères qui plaideraient pour que l'Épervier de Mayotte soit une espèce reconnue à part entière et non une sous-espèce d'Accipiter francesiae. 




Nous nous approchons sans problème mais doucement en faisant attention aux haricots sauvages très urticants mais uniquement génants en saison sèche. 
Pile poil à cette saison ! 







D'un petit vol, elle se poste sur un piquet en contre bas. Fera sa petite crotte puis ensuite nous quittera.