The photos presented on this site are not free of rights and therefore cannot be used.
For more information, please contact the authors.
Les photos ne sont pas libres de droits. Pour contacter les auteurs :
nathalie.santa.maria@oiseaux.net


Les oiseaux des Badamiers - 3


Suite de cet article. 

Accéder à l'article précédent



Charadrius hiaticula (Linnaeus, 1758); Grand gravelot

Migrateur hivernant régulier, commun à Mayotte.


Petit limicole courtaud et vif, de la taille d’un Étourneau sansonnet Sturnus vulgaris. Son plumage est brun sur le dos et blanc sur la poitrine et le ventre. En plumage nuptial les adultes portent un collier noir.

Observé trop hâtivement, un Grand Gravelot peut être confondu avec un Petit Gravelot Charadrius dubius. On les distingue surtout par la barre alaire blanche nettement visible en vol chez le Grand Gravelot et absente chez le Petit Gravelot. Chez ce dernier, un cercle orbital jaune d’or, un bec sombre et des pattes brunâtres constituent des éléments complémentaires de détermination.


Grand gravelot (Charadrius hiaticula)


Des petits crustacés, mollusques, annélides polychètes, isopodes, amphipodes, insectes variés (fourmis, coléoptères, mouches et leurs larves) constituent la base de son alimentation. La technique de chasse est toute particulière, constituée d’une alternance de déplacements rapides, d’arrêts destinés à localiser les proies et d’un nouveau déplacement pour capturer les crustacés ou vers marins.






 
source : fiches grand gravelot du mnhn

Taxinomie :

Ordre : Charadriiformes
Famille : Charadriidés
Genre : Charadrius
Espèce : hiaticula


* * *

Charadrius leschenaultii (Lesson, 1826); Gravelot de Leschenault

Le Pluvier de Leschenault Charadrius leschenaultii
niche de la Turquie aux steppes d'Asie centrale. 
Il hiverne le long des côtes, de l'Australie à l'Afrique du Sud.

Migrateur régulier à Mayotte, 
il y séjourne pendant l'été austral (à partir de septembre).
Une chance pour nous, nous l'avons donc rencontré (une fois et seul cliché)
 Il est possible que certains individus non reproducteurs y séjournent toute l'année.


En ce qui concerne la silhouette, il ressemble plus au Pluvier argenté Pluvialis squatarola qu'au Gravelot à collier interrompu Charadrius alexandrinus, mais il est plus petit, plus élancé, avec des pattes bien plus longues que ces deux derniers. En ce qui concerne le plumage, il est presque semblable au pluvier mongol, surtout en dehors de la période nuptiale. Les différences sont minimes et il faut faire appel à de critères morphologiques pour les différencier. 


Gravelot de Leschenault (Charadrius leschenaultii)


Les Gravelots de Leschenault Charadrius leschenaultii sont de grands migrateurs mais les chemins qu'ils empruntent pour rejoindre leurs quartiers d'hiver ne sont pas bien connus. Au passage, vers la fin août, on aperçoit de larges bandes, suivant le littoral souvent en compagnie de gravelots mongols. Apparemment, ils marquent une grande fidélité à leurs quartiers d'hivernage qu'ils retrouvent chaque année.


Taxinomie :

Ordre : Charadriiformes
Famille : Charadriidés
Genre : Charadrius
Espèce : leschenaultii