The photos presented on this site are not free of rights and therefore cannot be used.
For more information, please contact the authors.
Les photos ne sont pas libres de droits. Pour contacter les auteurs :
nathalie.santa.maria@oiseaux.net


La flore sur Dziani Dzaha

Même si le lac Dziani Dzaha est entourée d'une forêt sèche, on y rencontre comme partout sur cette île (Grande Terre et Petite Terre) une flore variée, colorée et plus ou moins odorante en fonction des biotopes. Malheureusement parfois, non indigènes et très invasives.



Mimosa pudica




une espèce d'hibiscus 




Lantana camara ordre lantana  ou Corbeille d'or. Introduit pour ses vertus ornementales. Cette plante, qualifiée de petit arbuste prend vite le pas sur les espèces indigènes, en même temps il est une source de nourriture pour certains lépidoptères et certains nectariniidés, ce qui facilite leur propagation. Encore plus important, ses nombreuses racines bien entremêlées représentent d'excellents remparts contre l'érosion. Alors sa présence est-elle bonne au niveau géologie et mauvaise au niveau botanique. ... ? 

Outre son aspect ornemental, cette plante a été introduite à la Réunion et à Madagascar pour faire tomber la fièvre. Son usage s'est vite répandu à Mayotte. Attention, les graines vertes sont toxiques






Gliricidia sepium, petit arbre de 5 à 10 mètres de haut. L'écorce est gris-beige, lisse et possédant des lenticelles * . Les inflorescences apparaissent en grappe au mois de septembre. Cet arbre est couramment utilisé pour délimiter les parcelles.





Leptadenia madagascariensis 
Famille des Asclepiadaceae, plante médicinale


  
Des graines semble-t-il, dont je ne connais pas le nom, mais je les trouve amusantes.


 
Les jeunes pousses de manioc, brèdes de manioc, consommées en légume, un régal également.